Make your own free website on Tripod.com

Henri Joyeux perd son procès en diffamation

en savoir plus : 

L'enquête du Figaro

 

L'intégrale des attendus

Henri Joyeux et la secte de l'instinctothérapie

Qui est Henri Joyeux  ?

Henri Joyeux est-il un patron chrétien ?

le Pr Joyeux et le bio

Ce qu'écrivait "Le Figaro" :

"C'est que le profil et les sujets de prédilection du nouveau président de Familles de France ne font pas l'unanimité. Notamment ses prises de position originales sur l'alimentation. Cancérologue, Henri Joyeux prône de « manger mieux et meilleur » pour lutter contre certaines maladies comme le cancer. Ses détracteurs voient dans ses écrits des liens avec les thèses proches de certaines sectes, comme l'instinctothérapie et le crudivorisme (manger cru). Henri Joyeux, soulignent-ils, a en effet préfacé plusieurs écrits sur le sujet de Bruno Comby, qui a lui-même fait un passage dans le château de Montrâmes – qualifié de secte par la mission de lutte contre les sectes et dont le gourou Guy-Claude Burger a été condamné pour pédophilie.

Autre préface controversée : celle d'un ouvrage de Jean Seignalet, personnage également lié à l'instinctothérapie. "

Ce qu'en dit le Tribunal :

"Attendu qu'en l'espèce il est imputé à Monsieur Joyeux des liens avec les thèses proches de certaines sectes" au travers de préfaces qu'il a accepté de rédiger pour certains ouvrages de vulgarisation, non pas dans l'exercice de ses fonctions professionnelles, ou en sa qualité exclusive de professeur de médecine et d'enseignant à la faculté, mais en raison principalement des liens personnels entretenus avec les auteurs de ces ouvrages en dehors des fonctions par lui exercées ; Attendu qu'il en résulte que la diffamation envers un fonctionnaire public n'est pas constituée en l'espèce et ne saurait être retenue"

Ce qu'en dit le Tribunal :

"Attendu que la personne de Monsieur Joyeux n'est pas concernée par les propos litigieux, mais uniquement le caractère scientifique de ses thèses, travaux et écrits, dans le cadre de la libre expression d'opinions et de jugement de valeur, et du droit de critique, exclusif de toute diffamation ; Attendu qu'il en résulte que le délit de diffamation publique envers un fonctionnaire public ne saurait être constitué. "

 

Ce qu'écrivait "Le Figaro" :

Même s'il est bien l'auteur de plusieurs livres, notamment sur l'alimentation, le professeur Joyeux défend ses travaux qu'il veut purement scientifiques. Ses thèses sur l'alimentation ne sont cependant pas parues dans les grandes revues médicales et scientifiques. Ce qui lui vaut en tout cas la critique d'une partie de ses confrères, comme l'un de ses anciens professeurs : « Ses écrits, qui défendent ses convictions, n'ont pas la nécessaire rigueur scientifique », assène ce spécialiste reconnu.

Accueil